Lancement de la nouvelle campagne institutionnelle du Service Civique

La généralisation du Service Civique est en route


Le lancement de la nouvelle campagne institutionnelle du Service Civique à destination du grand public, auquel assistait Patrick Kanner ce jeudi 12 janvier, a été l’occasion de réaffirmer le rôle majeur joué par le dispositif et ses effets dans la société.


En 7 ans, le Service Civique a touché près de 200 000 jeunes de tout horizon, dont près de 100 000 rien qu’en 2016, et mobilisé près de 10 000 organismes pour proposer des missions d’intérêt général. La généralisation du Service Civique est en route et ses effets dans la société se font ressentir auprès des jeunes mais aussi plus largement du grand public. 


Le dispositif a changé le visage de la société française en remplissant ses objectifs de mixité sociale, de cohésion nationale et de services rendus auprès du plus grand nombre. Le Service Civique a démontré sa capacité à remplir les objectifs de cohésion nationale et de mixité sociale fixés par le code du service national et à offrir une vraie expérience de citoyenneté aux jeunes, utile pour eux et pour la société. « Si la jeunesse a la chance d’avoir le Service Civique, c’est bien la France qui a la chance d’avoir le Service Civique », a reconnu le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner, qui a ouvert, ce jeudi 12 janvier, une matinée d’échanges et de présentation organisée par l’agence du Service Civique au cours de laquelle a notamment été dévoilée une nouvelle campagne institutionnelle à destination du grand public.

Pour permettre désormais à 150 000 jeunes de s’engager en mission de Service Civique, l’objectif fixé par le Président de la République, cette campagne s’est donné comme ambition non seulement de valoriser le rôle d’ambassadeurs du Service Civique que jouent au quotidien les organismes agréés partout en France, mais aussi de remercier les volontaires pour leur engagement et leur contribution à tous les domaines d’actions d’intérêt général dans lesquels ils agissent. Outre un macaron « Engagé avec le Service Civique » qui permettra aux organismes d’accueil de faire rayonner le Service Civique auprès de leurs publics, un court-métrage « Merci aux volontaires », qui donne la parole à tous ceux qui bénéficient de l’action au quotidien des volontaires en Service Civique, sera décliné ces prochaines semaines à la télévision et au cinéma. Sa diffusion en avant-première ce jeudi au cinéma Élysées-Biarritz n’a pas manqué de distiller son flot d’émotions parmi les volontaires présents, mais aussi l’ensemble des participants.

Patrick Kanner a profité de cette matinée d’échanges pour rappeler que « le Gouvernement est plus que jamais mobilisé en faveur du Service Civique et de sa généralisation ». Cette volonté politique se traduit à la fois par une augmentation sensible du budget de l’Etat consacré au Service civique (390 M€, + 36%), à la fois par les améliorations apportées par la Loi Egalité et Citoyenneté (généralisation de l’expérimentation du service civique pompier ; extension du champ des organismes qui peuvent être agréés ; création d’une plateforme locale du SC associant toutes les parties prenantes.)

Offrir un nombre de missions proportionnel à la demande d’engagement des jeunes, qui concourt à l’universalité du Service Civique, constitue un défi majeur pour 2017 et les années à venir.
Deux avancées supplémentaires dans l’évolution du Service Civique vont permettre de soutenir cet objectif. La loi Egalité Citoyenneté adoptée fin décembre 2016 ouvre davantage le champ d’application du Service Civique avec de nouvelles missions possibles dans le secteur du logement social HLM, les entreprises à capital 100% public, et enfin chez les pompiers. Elle permet également de mieux répondre à la reconnaissance des droits des jeunes volontaires versus ceux des étudiants.