Journée de formation aux projets d’éducation au développement durable et solidaire - Besançon (25)

Le lundi 6 mai 2013 a eu lieu à la salle du conseil du Rectorat de Besançon, une journée d’information-valorisation aux projets d’éducation au développement durable et solidaire, organisée par le CERCOOP F-C et le Rectorat de Besançon.

Objectifs :

  • faire se rencontrer différents acteurs de l’E.A.D.S. (en particulier enseignants et associations)
  • leur permettre de découvrir les enjeux de l’éducation au développement et à la solidarité internationale et d’acquérir des bases méthodologies pour mener des actions en classe.

Cette journée a également été marquée par la présentation d’un dispositif existant depuis plusieurs années dans l’Académie de Besançon : les "Tandems Solidaires".

  • Jean-Paul Tarby, Délégué académique aux relations européennes, internationales et à la coopération au Rectorat de l’Académie de Besançon(D.A.R.E.I.C.),
  • Éric Durand, Président du CERCOOP F-C est revenu sur le rôle du CERCOOP F-C de promoteur de l’E.A.D.S.
  • Noël Gauthier, Vice-président en charge de la culture et de la démocratie participative au Conseil général du Doubs.

La matinée a débuté par l’intervention de Vanessa Campan, chargée de mission au CERCOOP F-C qui a présenté la notion d’E.A.D.S. aux différents participants.

Laure Giron, enseignante référente pour les Tandems solidaires au niveau du CERCOOP F-C et du Rectorat, a ensuite présenté rapidement le dispositif des tandems solidaires. Les "Tandems solidaires" ont pour objectif de contribuer à l’éducation des jeunes (collégiens) au développement durable et à la solidarité internationale.

Didier Thellier, inspecteur d’académie - inspecteur pédagogique régional (I.A.-I.P.R.) et correspondant académique pour l’éducation au développement durable a présenté la labellisation E3D au niveau des établissements scolaires, en montrant l’intérêt d’une telle labellisation, et les démarches à suivre.

Céline Ganguin, C.C.F.D. Terre Solidaire, est intervenue afin de présenter les missions de sensibilisation à l’E.A.D.S. et les outils pouvant être mis à disposition pour les porteurs de projets.

L’association A.F.S. - Vivre Sans Frontière, représentée par Claire Rozier et Madame Holdrege, a présenté leurs programmes d’éducation à l’interculturel, permettant à des jeunes scolaires de partir vivre une expérience à l’étranger, en s’intégrant dans une famille d’accueil et dans un nouvel établissement scolaire à l’étranger, durant un an.

Trois jeunes filles (une autrichienne, une colombienne et une américaine) ont d’ailleurs pu témoigner (non sans humeur et charme !) avec leurs mots, leurs accents, leur jeune âge.

Elles ont mis en évidence leurs difficultés face à une nouvelle culture, les réactions auxquelles elles ont été confrontées, les préjugés que nous pouvons avoir face à de nouvelles cultures.

L’après midi a été orienté sur quelque chose de plus concret avec 2 axes principaux :

  • les Tandems solidaires avec la présentation d’une boite à outils
  • un world café sur l’E.A.D.S.

Tout d’abord, le témoignage de deux Tandems solidaires, autour de trois questions :

  • Comment intéresser les jeunes sur la thématique ?
  • Quel impact sur eux ? Leurs réactions ?
  • Quels apports pour les enseignants et pour l’association ?
  • Collège Émile Laroue (Frasnes, 25) : Conditions de vie des enfants en Afrique
  • Collège Diderot (Besançon, 25) : Guyane, habitat traditionnel et biodiversité.

Ces deux Tandems, très concrets, ont apporté des éléments dans la réalisation d’un Tandem solidaire, tout en insistant sur la facilité de ce dispositif et de l’intérêt des élèves pour ce genre d’action de solidarité, ayant pour principal objectif de leur ouvrir l’esprit.

Éléments qui seront repris en détails par Laure Giron, qui a présenté une boite à outils concernant la mise en place des Tandems solidaires :

  • les objectifs et intérêts,
  • des exemples de tandems et de valorisation des Tandems
  • le calendrier pour la mise en place des Tandems solidaires,
  • les fiches de présentation à compléter,
  • des liens internet vers des ouvrages, les programmes des classes de collège, des sites d’associations ou organismes proposant des actions d’E.A.D.S.

Mélanie Abot, de la ligue de l’enseignement, a présenté la campagne "Pas d’éducation, pas d’Avenir", en précisant l’intérêt d’agir aux niveau des jeunes et en rappelant leur appel à projets (présentés par une association) et les possibilités de financement de projets en faveur de l’éducation. Bien sur, un tel projet peut également cacher un Tandem !

En fin de journée, un world café a été mis en place autour de quelques questions fondamentales de l’E.A.D.S.

Cela a permis de faire se rencontrer les différents participants, pour qu’il y ait une temps de partage de leurs idées, de leurs expériences.

Une nouvelle journée sur les tandems solidaires aura lieu l’an prochain.

Contact et information
Laure Giron
Responsable service éducatif
CERCOOP Franche-Comté